Dans la ville de Tokyo, les hommes et les vampires se battent contre des mutants qui séduisent, violent et asservissent toutes les femmes qui croisent leurs chemins. Mina à tout juste 19 ans, fille d’un grand vampire elle combat le mal avec ses deux amies, quand elles ne sont pas occupées se caresser les seins et le sexe dans les douches du lycée. Mais le mal est partout où l’on ne s’y attend pas, Mina et l’une de ses copines vont se faire surprendre par un de leur professeur. Complètement sous son emprise, les jeune filles se déshabillent et se mettent en levrette l’une à côté de l’autre. Le professeur a une double queue, qui lui permet de pénétrer les filles en même temps. Les filles arriveront-elles à combattre la vermine avant qu’il ne soit trop tard ?

Ai est une jeune étudiante plutôt réservée, elle rencontre dans un bar un couple plutôt étrange qui lui propose de venir dans leur club préféré. Ai découvre alors pour la première fois le monde du SM, de la torture et de l’humiliation. Les femmes attachées, les tétons percés et les coups de fouet ne font pas peur à la jolie Ai, bien au contraire elle est fascinée. Très vite elle devient leur jouet, habillée de cuir et enchaînée comme une chienne, elle obéit à ses maîtres souvent pervers. Puis très vite elle devient l’attraction du club, on l’attache sur une scène à quatre pattes les fesses tendues, prêtes à recevoir des coups de reins violents…

Le Docteur Aikawa découvre dans les montagnes de l’Himalaya, une très jolie princesse Surya congelée surement depuis des siècles. Bien qu’elle soit congelée, elle est encore en vie et le Docteur une façon bien à lui de réchauffer la belle. En voyant Surya pour la première fois, Ryu le fils du docteur tombe complètement amoureux de cette sublime jeune femme, et décide de tester avec elle toutes les positions de ce livre très connu : le Kama Sutra. Dans un lit, dans le bain ou encore sur le sol, rien n’arrête la libido de ce couple. Mais Ryu ignore que Surya cour un grave danger, elle est recherchée par le Clan du Mali…

Le docteur Ogenki ne recrute pas ses infirmières à la légère, elles doivent être super canon, avoir de gros seins, et surtout aimer le cul. Aujourd’hui une superbe brune se propose pour un poste, Ogenki la questionne un peu, puis rapidement il lui fait un cunni pour voir si elle mouille abondamment. Pas vraiment convaincu il demande à la jolie brune de sucer son gros sexe très dur. Mais le test ultime se passe avec l’infirmière Hitaki qui doit déterminer si elle embrasse bien, si elle sait titiller un clitoris aussi bien avec les doigts qu’avec le bout de la langue, et si elle maîtrise le 69. Ca se passe comme ça un entretient d’embauche à la clinique Ogenki.

Après avoir réussi ses études Kintaro décide de faire le tour du monde à vélo et de vivre de petits boulots. Sur son chemin il rencontre une blonde sulfureuse dans une robe rouge très sexy, très décolletée et laissant apparaitre ses tétons bandants. Kintaro l’imagine en maitresse SM le fouettant et le traitant comme un vulgaire chien. Elle lui propose alors un job de développeur dans sa société de logiciel. En acceptant Kintaro était loin de se douter que cette société ne renfermait que des femmes toutes plus belles et aguicheuses les une que les autres, le laissant toujours bouche bée avec un air niais. Mais lorsque la société rencontre des problèmes, Kintaro va prouver à tout ce harem qu’il est l’homme de la situation…