Le fantasme des uniformes

Cette série est une succession de scènes perverses Hentai qui mettent en avant un uniforme sexy, soubrette, ecolière ou infirmière. De l’humour, un peu de sentiment mais toujours plein de sexe! Niaka profite de cette belle journée de printemps au bord du lac Misoko. Le soleil brille les oiseaux chantent… mais le temps se gate, les nuages font leur apparition et la température chute brutalement. Niaka est bien obligée de rentrer chez elle. Heureusement elle ne vit pas seule, et avec son copain ils vont bien se réchauffer près du feu et passer le temps avec une bonne partie de jambes en l’air. Osuko a 40 ans. Il travaille dur à l’usine et ne compte pas ses heures. Son patron n’est pas un ingrat et il lui offre une prime de 1500 yen en liquide. Osuko file en ville et se choisit une jeune fille au hasard dans la rue à qui il propose une séance privée contre son argent. La pauvre n’a pas les moyens de refuser. Le vieux pervers arrivera vite ses fins ! Myaki est infirmière dans le plus grand hôpital du pays. Pour la première fois un immense black dopé aux hormones vient consulter. Elle doit lui faire une piqure mais avec une telle musculature c’est quasiment impossible. Avec tous ces muscles et la réputations des blacks, Myaki se décide à tenter l’expérience, et elle adore ça !

Cette série contient les épisodes suivants :

  • Le fantasme des uniformes 1

    Cette journée de printemps se présente très bien à première vue. La brillance du soleil est magnifiquement somptueuse, celui-ci illumine l’eau du lac Misoko qui donne à son tour de belles couleurs aux arbres et à leurs feuilles vertes. Pourtant, ce temps qui paraît si beau ne durera pas longtemps. Les nuages qui arrivent à la fin de la journée évoquent un mauvais temps qui se prépare lentement. Ainsi, Niaka et son petit copain ont préféré se mettre au chaud devant le feu au lieu de rester dehors. Le petit copain de la jeune fille commence par prendre une bonne douche avant de se mettre devant la cheminée. Préférant la compagnie de sa petite amie, il appelle Niaka pour qu’elle lui donne du plaisir et qu’elle lui fasse sentir sa bouche sur son sexe. Apparemment, cette soirée à deux commence bien et promet beaucoup.

  • Le fantasme des uniformes 2

    C’est dans la banlieue nord de Fukuoka que Osuko travaille. A plus de 40 ans, c’est un homme qui passe son temps à travailler. Il est ouvrier dans une usine d’emballage et d’embouteillage. Très fervent au boulot, Osuko consacre la majeure partie de son temps à travailler et préfère rester à l’entreprise au-delà des heures réglementaires. Voyant que les heures supplémentaires de son employé s’accumulent, du coup, son patron ne le laisse pas sans le récompenser afin de le remercier pour ses sacrifices pour l’entreprise. Pour cela, le patron l’appelle dans son bureau pour lui donner une bonne surprise, une enveloppe bien remplie. Osuko a été surpris par le geste de son patron en voyant trois billets qui comptent au total 1 500Y. Très content, le bon travailleur décide de dépenser sa récompense en ville.

  • Le fantasme des uniformes 3

    Myaki est une infirmière au sein d’un gigantesque hôpital de Japon. Passionnée par son travail d’infirmière, elle n’oublie pas ses rendez-vous qui se déroulent régulièrement avec ses multiples amis après les heures de travail. Pour cette journée, Myaki aura la visite d’un culturiste noir pour qu’elle l’ausculte et lui fasse des piqûres. Pourtant, cet homme impressionne beaucoup Myaki avec ses muscles de 120 kilos et sa taille de 2m. Ce genre de patient est exceptionnel pour Myaki et toute l’équipe de l’hôpital. Ce n’est pas dans l’habitude de Myaki d’être en face d’un homme physiquement exceptionnel. Mais elle a envie d’originalité. Ainsi, Myaki veut s’occuper particulièrement de son patient malgré la difficulté qui se présente puisqu’il n’est pas facile de faire pénétrer une petite aiguille dans une bonne masse de muscles.