Maitresse et soumissions

Un service de call girl est en train de tout révolutionner, les plus belles filles chez vous en quelques minutes, tenues de cuir, fouet, filles farouches ou dominantes, simulation de viol, secrétaire ou professeur d’école, vous choisissez on vous l’apporte. Vous pouvez leur infliger ce que vous voulez, doigter, lécher, pénétrer,  se faire sucer, se faire battre ou se faire masser, ou même enculer, tout est inclus dans le programme, aucune limite, on vous apporte tout sur un plateau et libre à vous d’en reprendre à volonté ! Vous avez encore un doute ? Nous essayer c’est nous adopter, la première fille est offerte.  Signée : votre Yuki adorée.

Cette série contient les épisodes suivants :

  • Maitresse et Soumissions 1

    Lorsque Yuki était à l’hôpital, il est tombé amoureux de Yoshimi, la belle infirmière qui s’occupait de lui, il faut dire qu’avec une poitrine aussi grosse, quel jeune puceau peut résister ? Un soir il décide de lui avouer ses sentiments, mais trop timide, il fini par la suivre discrètement. Il découvre alors la double vie de la belle brunette qui le soir venu devient une maitresse SM. Habillée de cuir rouge qui met en valeur son fabuleux corps, elle exerce sa perversion sur de vieux pervers qui aiment être soumis et fouettés.  Cette découverte renverse complètement Yuki, il se dit que le seul moyen de se taper cette bombe, est de se payer ses services…

  • Maitresse et Soumissions 2

    Comme chaque soir, la belle infirmière Yoshimi sort de l’hôpital pour retrouver son deuxième métier : maitresse SM. Alors qu’elle traverse un parc, trois hommes lui tombent dessus et la mettent complètement nue. Maintenue par me plus costaud, on la force à sucer tout ce qui se présente à sa bouche, malgré ses grognements. Puis on lui écarte les cuisses et chacun leur tour, ils se vident en elle. Alors qu’elle croyait que tout était fini, l’un d’eux sort une corde et l’attache comme un professionnel du bandage. Avant de partir, l’un d’eux lui souille le visage avec son sperme et ils l’abandonnent attachée…