Très belle brune, Ohkura fait la rencontre d’un homme très charmant, mais très vite la situation tourne au harcèlement quand il l’attache et commence à la caresser. Ohkura est tombé entre les mains d’un pervers adepte du sadomaso et du bondage. Elle deviendra alors sa chose et devra mettre des tenues de cuir laissant à nue sa grosse poitrine et ses tétons bandants. Jamais elle n’aurait pensé que son corps puisse supporter autant de supplice, surtout ficelé par des lanières cuir et pendu à un mètre du sol. Ohkura arrivera t’elle à échapper à son tortionnaire ou au contraire se mettra t’elle à aimer ce qu’on lui fait subir ?

Trois copines décident de se taper le plus beau mec de leur lycée. Elles l’attirent dans une chambre d’hôtel, et le mettent à poil sur le lit. Pendant qu’une lui taille une pipe, une autre lui roule des grosses pelles, alors que la troisième se fait doigter. Puis celle qui le suçait, l’enfourche et glisse le sexe bandant du garçon dans son vagin tout chaud. Il se les ferra une par une, pendant que les deux autres s’embrassent, se caressent ou bien se lèchent. Pendant ce temps,  au lycée une jeune fille est agressée par deux mutants femelles qui lui enfoncent dans la gorge leurs deux grands tentacules…

Le docteur Ogenki ne recrute pas ses infirmières à la légère, elles doivent être super canon, avoir de gros seins, et surtout aimer le cul. Aujourd’hui une superbe brune se propose pour un poste, Ogenki la questionne un peu, puis rapidement il lui fait un cunni pour voir si elle mouille abondamment. Pas vraiment convaincu il demande à la jolie brune de sucer son gros sexe très dur. Mais le test ultime se passe avec l’infirmière Hitaki qui doit déterminer si elle embrasse bien, si elle sait titiller un clitoris aussi bien avec les doigts qu’avec le bout de la langue, et si elle maîtrise le 69. Ca se passe comme ça un entretient d’embauche à la clinique Ogenki.

A l’époque du lycée, Tohru sauve la vie de sa meilleure amie Asuka qui allait se faire écraser par une voiture. Mais sa bravoure lui coûtera une grave blessure à la jambe l’empêchant de poursuivre sa carrière de footballeur. Aujourd’hui Tohru est devenu photographe, mais sa vie l’ennuie profondément…enfin jusqu’à ce qu’il rencontre Mao une mignonne petite rouquine. Elle l’emmène dans un grand manoir où ils baiseront dans toutes les pièces, même dans la baignoire. Puis Mao lui présente une femme, une grande brune plus mûre, du genre cougar, adepte du SM et des tenues en cuir. Mao demande à Tohru de les prendre en photo pendant leur séance de bondage. Très excité, Tohru les regarde se lécher, se caresser, se mordiller et faire l’amour à grand coups de gode ceinture.

Quand Kenji a rencontré Milfa, une elfe blonde avec des gros seins et un cul super bandant, il ne sait pas poser de question et la immédiatement épousée. Mais ils sont rapidement rattrapés par leurs différences de race, en effet Milfa à un vagin très étroit par rapport aux humaines ce qui rend les rapports sexuels presque impossible, même en lui léchant la chatte et en la faisant mouiller Kenji n’arrive pas à la pénétrer. Seule solution, trouver un lubrifiant magique que seules les Harpies possèdent. Kenji se rend dans leur royaume, mais la reine Pyully n’accepte de lui offrir seulement s’il couche avec elle. Pyully est un vrai canon, Kenji la prend dans tous les sens et retourne auprès de sa femme pour une soirée de baise…