Très belle brune, Ohkura fait la rencontre d’un homme très charmant, mais très vite la situation tourne au harcèlement quand il l’attache et commence à la caresser. Ohkura est tombé entre les mains d’un pervers adepte du sadomaso et du bondage. Elle deviendra alors sa chose et devra mettre des tenues de cuir laissant à nue sa grosse poitrine et ses tétons bandants. Jamais elle n’aurait pensé que son corps puisse supporter autant de supplice, surtout ficelé par des lanières cuir et pendu à un mètre du sol. Ohkura arrivera t’elle à échapper à son tortionnaire ou au contraire se mettra t’elle à aimer ce qu’on lui fait subir ?

Morlock a pris le contrôle de tout un village, leur promettant des plaisirs charnels infinis, mais en réalité il veut seulement se faire toutes les plus belles villageoises. Ce soir, il a jeté son dévolu sur une magnifique rousse avec de gros seins. Il commence par lui pincer fortement les tétons, puis il lui demande de se mettre à quatre pattes comme une petite chienne, et de lui tendre son cul. Une fois la rouquine bien excitée et bien mouillée il tente de la pénétrer, mais la belle se rebelle et essaie de s’enfuir. Il lui met alors une grande claque pour lui faire comprendre que c’est lui le maître, avant de la baiser brutalement…

Le docteur Ogenki ne recrute pas ses infirmières à la légère, elles doivent être super canon, avoir de gros seins, et surtout aimer le cul. Aujourd’hui une superbe brune se propose pour un poste, Ogenki la questionne un peu, puis rapidement il lui fait un cunni pour voir si elle mouille abondamment. Pas vraiment convaincu il demande à la jolie brune de sucer son gros sexe très dur. Mais le test ultime se passe avec l’infirmière Hitaki qui doit déterminer si elle embrasse bien, si elle sait titiller un clitoris aussi bien avec les doigts qu’avec le bout de la langue, et si elle maîtrise le 69. Ca se passe comme ça un entretient d’embauche à la clinique Ogenki.

Après avoir réussi ses études Kintaro décide de faire le tour du monde à vélo et de vivre de petits boulots. Sur son chemin il rencontre une blonde sulfureuse dans une robe rouge très sexy, très décolletée et laissant apparaitre ses tétons bandants. Kintaro l’imagine en maitresse SM le fouettant et le traitant comme un vulgaire chien. Elle lui propose alors un job de développeur dans sa société de logiciel. En acceptant Kintaro était loin de se douter que cette société ne renfermait que des femmes toutes plus belles et aguicheuses les une que les autres, le laissant toujours bouche bée avec un air niais. Mais lorsque la société rencontre des problèmes, Kintaro va prouver à tout ce harem qu’il est l’homme de la situation…

Salut je m’appelle Kevin, je suis un otaku de 22 ans et mon fantasme c’est de filmer ma copine pendant qu’on fait l’amour… J’ai réussi à la convaincre, ma petite copine à tous justes 18 ans, elle s’appelle Marie. J’ai mis la caméra sur le bureau de ma chambre. Marie a commencé à me sucer, elle était en string et soutif, sa lingerie blanche que j’adore tant, surtout avec son beau petit cul et ses gros seins tout doux. Elle m’a ensuite chevauché en amazone, puis s’est offerte à moi en levrette, j’adore cette position, je n’ai pas pu m’empêcher de lâcher la purée tellement elle bougeait bien son bassin, c’était trop bon !