Trois copines décident de se taper le plus beau mec de leur lycée. Elles l’attirent dans une chambre d’hôtel, et le mettent à poil sur le lit. Pendant qu’une lui taille une pipe, une autre lui roule des grosses pelles, alors que la troisième se fait doigter. Puis celle qui le suçait, l’enfourche et glisse le sexe bandant du garçon dans son vagin tout chaud. Il se les ferra une par une, pendant que les deux autres s’embrassent, se caressent ou bien se lèchent. Pendant ce temps,  au lycée une jeune fille est agressée par deux mutants femelles qui lui enfoncent dans la gorge leurs deux grands tentacules…

Grâce à sa jolie frimousse et son déhanché incroyable, Rina la jolie chanteuse à réussi à conquérir un large public. Alors qu’elle est sommet de la gloire, son père décède et lui laisse de nombreuses dettes à payer. Rina est très riche cela ne devrait pas poser de problème, mais son interlocuteur veut plus que de l’argent, il veut son corps. Rina devient alors son esclave, parfois elle doit faire des défilés de mode seins nus, parfois subir un gang bang dans un train ou encore être une pute de luxe habillée en SM. Il ira même jusqu’à l’humiliation ultime, en l’obligeant à se branler avec un gode devant son public…

Le docteur Ogenki ne recrute pas ses infirmières à la légère, elles doivent être super canon, avoir de gros seins, et surtout aimer le cul. Aujourd’hui une superbe brune se propose pour un poste, Ogenki la questionne un peu, puis rapidement il lui fait un cunni pour voir si elle mouille abondamment. Pas vraiment convaincu il demande à la jolie brune de sucer son gros sexe très dur. Mais le test ultime se passe avec l’infirmière Hitaki qui doit déterminer si elle embrasse bien, si elle sait titiller un clitoris aussi bien avec les doigts qu’avec le bout de la langue, et si elle maîtrise le 69. Ca se passe comme ça un entretient d’embauche à la clinique Ogenki.

Dans un lycée très réputé les professeurs et le personnel pratiquent la magie noire, leur permettant de contrôler les envies sexuels de leurs étudiants. L’infirmière de l’école une jolie blonde est très friande de jeunes pucelles. Alors dès qu’une d’entre elle lui rend visite, elle en profite pour se la faire. Elle commence par lui caresser le clito à travers sa petite culotte, puis une fois qu’elle mouille assez, elle sort son sexe d’homme long et dur et la pénètre. Sous les coups de reins puissants et rapides de l’infirmière la jeune fille ne peut que hurler de plaisir…

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant,d’une belle inconnue que je baise et qui me baise. Et qui n’est chaque fois ni tout à fait dans la même position ni tout à fait dans une autre, me suce et me fait plaisir.Car elle sait me faire jouir, et mon sperme transparentPour elle seule, hélas ! ne cesse ne se répandrePour elle seule, et les moiteurs de mes draps blancs,Elle seule les sait rafraîchir, en mouillant.Est-elle brune, blonde ou rousse ? –Je l’ignore.Son nom ? Je me souviens qu’il est doux et sonoreComme ceux des aimés que la Vie exila.Son regard est pareil au regard des statues,Et pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle aL’inflexion des voix chères qui se sont tues.