Vices profondis 1 – Partie 4 : Le fétichisme

Cloîtrée dans une pièce dont les murs ont été matelassés, Aoï émerge de son sommeil dans l’obscurité. Elle tressaute lorsque la porte s’entrouvre. Elle se retrouve ensuite contrainte par plusieurs hommes d’une cruauté sans merci qui la violent. C’est le début de son mauvais rêve, son calvaire. Se doutait-elle de ce qui pouvait se passer quand on tombe sous le charme d’une poupée ? Une poupée que l’on a acquise dans un magasin d’antiquités où règne un certain mystère… Se doutait-elle que ses pensées obscènes l’entraîneraient dans une éternelle spirale ? A quel moment cette situation s’arrêtera ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note *

12345

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>